La nouvelle chaire visera à accroître les performances du réseau 5G en s’appuyant sur l’infonuagique et l’informatique en périphérie, ainsi que sur l’intelligence artificielle

Montréal (Québec), 26 juin, 2020 – L’Université Concordia, ENCQOR 5G et Ericsson sont fières d’annoncer la création d’une nouvelle chaire de recherche industrielle (CRI) en infonuagique et informatique en périphérie pour la 5G et plus. La nouvelle chaire aura pour objectif d’accroître la performance du réseau 5G en s’appuyant sur l’infonuagique et l’informatique en périphérie, ainsi que sur l’intelligence artificielle.

La création de cette nouvelle équipe de recherche de pointe, qui aura un mandat de cinq ans, a été rendue possible grâce à un investissement total de 2,7 millions de dollars.

Le titulaire de la nouvelle CRI sera le réputé professeur Roch Glitho de l’Université Concordia, et expert en réseau infonuagique.  “Je suis honoré de m’associer à ENCQOR 5G et Ericsson pour relever ces défis de recherche et de déploiement. Ensemble, nous voulons renforcer l’autoroute numérique du Canada et développer des travailleurs hautement qualifiés pour bâtir l’avenir”.

Pour le directeur général d’ENCQOR 5G, Pierre Boucher, la nouvelle chaire offre des perspectives très prometteuses. “Le programme ENCQOR 5G rassemble des grandes entreprises, des PME et des universités, pour contribuer à l’avancement de la recherche, de l’innovation et de la démonstration d’applications par la recherche et le développement collaboratifs en 5G et l’utilisation d’un banc d’essai pré-commercial au Québec et en Ontario. La chaire de recherche de l’Université Concordia a le potentiel de devenir un fleuron de notre programme de co-développement en recherche au Québec”, a déclaré M. Boucher.

L’informatique en périphérie: un ingrédient clé pour le succès de la 5G
L’obtention des caractéristiques de performance 5G a nécessité l’utilisation de plusieurs technologies innovantes dans la conception du réseau 5G. Parmi ces technologies, l’informatique en périphérie est essentielle au succès de la 5G.

« Chez Ericsson Research, nous constatons que les futurs réseaux dotés d’une informatique profondément intégrée constitueront ce que nous appelons une structure de calcul en réseau, offrant un environnement d’exécution unifié et intégré pour les applications distribuées. La chaire “infonuagique et d’informatique de périphérie pour la 5G et plus” de l’Université Concordia sera un moyen important d’explorer de nombreuses questions de recherche tout au long du parcours d’une telle structure informatique du réseau », a déclaré Magnus Frodigh, vice-président, responsable d’Ericsson Research.

L’informatique en périphérie
L’informatique en périphérie consiste à répartir et à traiter les tâches de traitement plus près de la source des données sur des serveurs locaux, au lieu de traiter toutes les tâches dans le nuage. C’est plus rapide que l’envoi de toutes les données dans le nuage, avec moins de risques de retards et/ou de messages perdus.

« Comme notre monde de plus en plus interconnecté repose toujours davantage sur l’infonuagique et l’informatique en périphérie, il est essentiel que nous envisagions et créions l’infrastructure nécessaire pour prendre en charge les nouvelles applications 5G qui exigent vitesse et fiabilité », a expliqué M. Glitho.

Le programme de la chaire explorera les technologies cognitives permettant de remplacer l’intervention humaine dans le flux de gestion et d’exploitation, réduisant ainsi les coûts opérationnels et les temps d’arrêt. « Pour ce faire, nous travaillons sur des “nuages intelligents” dans lesquels l’intelligence artificielle dirigera toutes les tâches de gestion », a déclaré M. Glitho.

Un grand nombre de domaines d’activité bénéficieront des possibilités offertes par la technologie 5G. La réalité mixte, les voitures autonomes, les villes intelligentes, les systèmes cyberphysiques pour l’industrie 4.0 et la chirurgie à distance ne sont que quelques-unes des applications 5G qui vont bientôt changer fondamentalement notre vie. Selon une estimation publiée par le Forum économique mondial, d’ici 2035, l’impact économique de la 5G atteindra 12 000 milliards de dollars avec l’expansion du réseau 5G.

À propos de l’Université Concordia
Université nouvelle génération, Concordia repense l’avenir de l’enseignement supérieur. Située à Montréal, ville animée et multiculturelle, Concordia est classée meilleure université du Canada de moins de 50 ans. Elle accueille annuellement plus de 52 000 étudiantes et étudiants grâce à son approche novatrice axée sur l’apprentissage expérientiel, la recherche et le cyberapprentissage.

À propos d’ENCQOR 5G
L’initiative ENCQOR 5G est financée par les gouvernements du Canada, du Québec et de l’Ontario ainsi que par les principaux acteurs de l’industrie : Ericsson, Ciena, Thales, CGI et IBM. ENCQOR 5G est coordonné par ENCQOR Innovation. Il est délivré en Ontario par OCE et au Québec par Innovation ENCQORPrompt et l’ADRIQ. Le programme a pour mandat de réunir les PMEs et les millieux académiques pour contribuer à l’avancement de la recherche, de l’innovation et de la démonstration des applications par le biais d’un banc d’essai pré-commercial en 5G. 

À propos d’Ericsson
Ericsson permet aux fournisseurs de services de communication de saisir la pleine valeur de la connectivité. Le portefeuille de l’entreprise englobe les réseaux, les services numériques, les services gérés et les nouvelles entreprises. Il est conçu pour aider nos clients à passer au numérique, à accroître leur efficacité et à trouver de nouvelles sources de revenus. Grâce à ses investissements en innovation, Ericsson a apporté les avantages de la téléphonie et de la large bande mobile à des milliards de personnes dans le monde. Les actions d’Ericsson sont négociées au Nasdaq Stockholm et au Nasdaq New York. www.ericsson.com

 

-30-

 

Sources:

Université Concordia
ENCQOR 5G
Ericsson

 

Pour information: 

Nadia Kherif
Université Concordia
nadia.kherif@concordia.ca

Frédéric Tremblay
ENCQOR 5G
frederic.tremblay@encqor.ca

Jimmy Duvall
Ericsson
jimmy.duvall@ericsson.com