MONTRÉAL, 22 juin 2018 – Dans le cadre de l’initiative 5G ENCQOR, deux sites d’innovation 5G verront le jour cet automne, au Centech de l’École de technologie supérieure (ÉTS) à Montréal, ainsi qu’au centre de Recherche et Technologies de Thales, hébergeant l’Unité mixte de recherche en sciences urbaines (UMRsu), situés dans le Parc technologique du Québec métropolitain. Rendues opérationnelles dès l’automne 2018, des ressources et infrastructures 5G y seront mises en disponibilité, permettant ainsi d’établir les bases de la première plateforme pré-commerciale de réseaux de 5e génération de technologie sans fil au Canada.

ENCQOR est un partenariat transformateur de 400 millions de dollars qui réunit cinq chefs de file mondiaux du domaine des technologies numériques (Ericsson, Ciena Canada Inc., Thales Canada, IBM Canada et CGI), appuyé au Québec par le CEFRIO et Prompt, et en Ontario par les Centres d’excellence de l’Ontario (CEO). Ce partenariat est rendu possible en partie, grâce à un financement du gouvernement du Canada et des gouvernements du Québec et de l’Ontario.

Au cours des quatre prochaines années, ENCQOR va établir le premier corridor pré-commercial de télécommunication sans fil 5G au Canada, soit la prochaine génération de communication numérique et la clé pour déverrouiller l’important potentiel, entre autres, des villes intelligentes, des réseaux électriques intelligents, de la santé en ligne, de l’éducation en ligne, des véhicules autonomes et connectés, du divertissement et des médias sur demande, ou encore, de l’Internet des objets (IdO).

« La technologie change la façon dont nous vivons, travaillons et interagissons. Nous sommes maintenant dans une course mondiale à l’innovation. Afin de préparer l’avenir, nous devons être audacieux, visionnaires et décisifs. Voilà pourquoi notre gouvernement investit dans la technologie 5G. Cet investissement dans la technologie sans fil de nouvelle génération contribuera à faire du Canada un chef de file de l’innovation à l’échelle mondiale et à garantir des milliers d’emplois », indique le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains.

« La rapidité et la complexité des changements engendrés par le numérique nous obligent à être proactifs et à mettre en œuvre des actions concrètes, comme la mise en place de sites d’innovation. Ceux-ci représentent sans contredit une occasion majeure pour les PME qui cherchent à tirer profit du large potentiel des technologies 5G pour accélérer leurs projets d’innovation et en maximiser les résultats. Le projet ENCQOR renforcera la compétitivité du Québec au sein de l’économie mondiale et bénéficiera fortement aux entreprises québécoises du secteur des technologies de l’information et des communications, de même qu’aux milieux de la recherche et de l’éducation », mentionne le député de D’Arcy-McGee et président du caucus de Montréal, David Birnbaum.

« L’initiative ENCQOR s’inscrit dans les objectifs de la Stratégie numérique du Québec afin, entre autres, de mener des projets de recherche et développement et de commercialisation d’envergure mondiale aptes à mobiliser et à catalyser l’innovation ainsi qu’à bâtir des secteurs technologiques forts, dynamiques et attrayants. Ce partenariat avec les gouvernements du Canada et de l’Ontario pour créer l’autoroute canadienne de la communication 5G amène le Québec à franchir une étape majeure de sa lancée numérique. Mais, surtout, dans un contexte de mondialisation des marchés, l’implantation de sites d’innovation donnera un avantage concurrentiel aux entreprises québécoises grâce à l’accès à un réseau performant 5G, en plus de soutenir le développement de technologies numériques de prochaine génération », note la vice-première ministre du Québec, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade.

Cette initiative va permettre le développement d’une plateforme collaborative de classe mondiale afin d’accélérer la transition vers la technologie 5G et ainsi changer la donne au Québec autant que partout à travers le Canada. Elle réunira un vaste réseau de petites et moyennes entreprises (PME), d’acteurs de l’industrie et du gouvernement, de chercheurs et d’universités dans les deux provinces pour collaborer à la création et à la commercialisation de nouveaux produits, processus et services de rupture.

 

Deux sites d’innovation ouvriront au Québec cet automne

Les sites d’innovation de Montréal et Québec fourniront du matériel et des ressources exclusives liées à la 5G, qui soutiendront PME, organisations ou chercheurs, permettant ainsi, dans un cadre pré-commercial, le développement, l’expérimentation et la démonstration produits et services relatifs aux technologies de communication à très haute bande passante, dans le contexte d’un environnement collaboratif et innovant.

Des ressources financières seront également mises à disposition à l’attention des PME, par le biais des programmes d’innovation et d’adoption de ENCQOR, rendus publics cet automne, qui seront chapeautés par Prompt et le CEFRIO.

Les sites d’innovation ENCQOR seront ouverts à toutes les communautés innovantes issues de l’ensemble des écosystèmes liés à l’entreprise ou à la R-D de la province de Québec. Cela représente une opportunité majeure pour les PME qui cherchent à capitaliser sur le large potentiel des technologies 5G, et ainsi accélérer leur innovation. L’expertise et les ressources rendues disponibles dans ces deux sites permettront d’accompagner les entreprises dans leur projet, ainsi que d’en maximiser les résultats.

En amont du lancement officiel des sites d’innovation et des programmes de financement, les PME et organisations québécoises intéressées par la 5G sont invitées à se manifester par le biais du site Web d’ENCQOR – volet Québec, au quebec.encqor.ca.

 

Quelques faits d’intérêt

  • ENCQOR va mettre en place le premier corridor pré-commercial de télécommunication sans fil 5G, la clé pour accélérer la transition vers la technologie 5G qui changera la donne au Québec et au Canada.
  • Les plateformes de pointe ENCQOR situées à Montréal et Québec exploiteront la 5G pour permettre aux entrepreneurs et aux PME de développer et d’exporter une nouvelle vague de produits et de services créatifs dans différents secteurs, comme les villes intelligentes, la santé en ligne, les véhicules connectés et autonomes, la technologie financière, la cybersécurité, l’Internet des objets (IdO) et plus encore.
  • Ce projet va établir une plateforme collaborative de classe mondiale au Québec et au Canada pour les TIC et la recherche en technologies numériques, l’innovation et la démonstration d’applications, comptant des douzaines d’universités, de collèges et de centres de recherche dans les deux provinces qui convergeront vers une infrastructure de recherche et d’innovation ouverte et unique dans laquelle la 5G, l’infonuagique et les données massives sont les principales technologies d’intérêt.
  • Les deux sites d’innovation basés à Montréal et Québec rendus opérationnels à l’automne 2018 seront inclusifs, ouverts à toutes les PME du Québec, ainsi que les organisations québécoises intéressées par la 5G, son intégration et son adoption. Par le biais de ces sites, les PME auront accès à des infrastructures 5G de pointe et seront accompagnées par des ressources habilitées à utiliser ces technologies dans le cadre de leurs projets d’expérimentation, d’innovation ou d’adoption.
  • Des programmes de financement, relatifs à la 5G dans un cadre d’innovation ou d’adoption, seront également mis en oeuvre à l’automne 2018 au Québec. Ces programmes seront supervisés par Prompt et le CEFRIO.

 

Citation des partenaires ENCQOR et des sites d’innovation

  • « La mise en oeuvre du partenariat 5G ENCQOR dans la province de Québec va accélérer l’adoption de technologies de prochaine génération à travers le Canada. L’introduction de la 5G sera porteuse d’une révolution dans le domaine du numérique autant que des télécommunications, créant ainsi de nouvelles opportunités pour les consommateurs, entreprises et gouvernements. Ericsson est fier de faire partie de cette initiative innovante qui placera le Canada à l’avant-garde de la 5G. »
    Graham Osborne, président, Ericsson Canada
  • « Le projet ENCQOR permettra de franchir un cap important dans l’évolution et la commercialisation de la 5G. Nous sommes impatients de collaborer avec les partenaires ENCQOR, le gouvernement fédéral du Canada, les gouvernements provinciaux du Québec et de l’Ontario, ainsi qu’avec diverses organisations locales par le biais de nos carrefours d’innovation 5G, afin de contribuer à mettre cette nouvelle génération de réseaux mobiles de l’avant. L’expertise de Ciena en matière de technologies de transport optique et par paquets, de services professionnels et de solutions logicielles joue un rôle capital dans la création de réseaux plus adaptatifs et dans l’accélération de l’adoption et de la commercialisation de la 5G. »
    Scott McFeely, vice-président principal des produits et services à l’échelle mondiale, Ciena
  • « De déplacements plus sécurisés vers des villes plus intelligentes, ce partenariat reflète l’engagement continu de Thales envers l’innovation à travers quatre secteurs clés – connectivité, données massives, intelligence artificielle et cybersécurité, soutenant ainsi la création de nouvelles solutions canadiennes pour la 5G, rendant notre vie à la fois meilleure et plus sûre. Thales est fière d’héberger l’un des sites d’innovation ENCQOR dans son centre de Recherche et Technologies à Québec, où ses équipes développent des solutions technologiques de pointe pour sa clientèle. Aux côtés de nos partenaires ENCQOR, notre équipe est enthousiaste face à la perspective d’accompagner les PME et organisations dans leurs projets d’expérimentation, d’innovation et d’adoption des technologies 5G. »
    Mark Halinaty, président-directeur général de Thales au Canada
  • « Nos initiatives de développement d’assemblages et de dispositifs photoniques sur silicium réalisés dans notre usine de Bromont, au Québec, font partie intégrante des efforts d’innovation constants d’IBM. Le soutien fourni par l’intermédiaire du consortium ENCQOR nous paraît un moyen important de transformer les industries par l’assemblage de composants clés des réseaux à très grande bande passante. Nous attendons avec intérêt de travailler avec nos partenaires au sein de ENCQOR, en plus des organisations et PME qui s’engageront au sein des sites d’innovation du Québec afin de créer ensemble les composants essentiels qui seront au cœur des réseaux 5G.»
    Louis Labelle, directeur en chef de l’usine Bromont, IBM Canada
  • « Chez CGI, nous sommes convaincus que les partenariats sont essentiels afin de stimuler l’innovation pour nos clients, et ce projet en est un parfait exemple. Grâce à cette initiative, et particulièrement grâce aux centres d’innovation de Québec et de Montréal, nous avons l’occasion de développer des solutions novatrices qui seront mises à profit mondialement pour accélérer et mettre en œuvre des stratégies numériques à l’échelle des entreprises. CGI est enthousiaste à l’idée de collaborer avec ses partenaires dans le cadre de ce projet d’avant-garde. »
    Michael Godin, vice-président principal, CGI
  • « L’ÉTS est fière de faire partie du partenariat ENCQOR et d’héberger l’un de ses sites d’innovation 5G québécois. Les recherches menées par nos professeurs et les programmes d’accélération et de propulsion du Centech aident les entreprises technologiques à prendre leur place dans l’économie de demain. L’inclusion d’un volet rattaché aux communications 5G et d’initiatives liées à l’expérimentation, à l’innovation et à l’adoption de réseaux à très haute bande passante ne peut qu’enrichir l’ébullition de notre écosystème d’innovation. »
    Pierre Dumouchel, directeur général, ÉTS

 

À propos du CEFRIO
Organisme de recherche et d’innovation, le CEFRIO accompagne les entreprises et les organisations dans la transformation de leurs processus et pratiques d’affaires par l’appropriation du numérique. Membre de QuébecInnove, le CEFRIO est mandaté par le gouvernement du Québec afin d’agir comme accélérateur de la culture numérique dans les organisations. Il recherche, expérimente, enquête et fait connaître les usages des technologies de l’information et des communications dans tous les volets de la société. Son action s’appuie sur une équipe expérimentée, un réseau de plus de 90 chercheurs associés ainsi que l’engagement de plus de 280 membres. Son principal partenaire financier est le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation.

À propos de Prompt
Prompt est une société sans but lucratif qui appuie la création de partenariats et le montage de projets de R-D entre les entreprises et le milieu institutionnel de recherche (universités, CCTT et centres publics de recherche). Les projets financés couvrent l’ensemble des sous-secteurs des TIC et portent autant sur le développement logiciel que matériel ainsi que sur le développement de composantes, de réseaux et d’applications. Prompt permet le financement par subventions d’un projet de recherche en partenariat jusqu’à 40 % de sa valeur totale. Bien souvent, il est possible d’apparier la subvention de Prompt à une subvention publique fédérale (ex. : CRSNG, MITACS). Dans un tel cas, le financement par subvention peut atteindre jusqu’à 80 % de la valeur totale du projet.

-30-

Source : Innovation ENCQOR inc.

Contact média :
Guillaume Ducharme, vice-président, Communications et affaires corporatives, CEFRIO
418 523-3746 #243 | guillaume.ducharme@cefrio.qc.ca